NOUS SUIVRE

Heures d’ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi :
09h00 – 12h00
(dépôt de documents)
15h00 – 17h00
(retrait de documents)
Mercredi : UNIQUEMENT
SUR RENDEZ-VOUS.

<<  Jui 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Des députés européens surpris par la politique de promotion du genre PDF Imprimer Envoyer
Francais - NEWS

Au terme de leur séjour au Rwanda, des parlementaires européens se réjouissent des programmes en cours pour favoriser la promotion de la femme et de la jeune fille.  

L’éducation de la jeune fille, la lutte contre les violences et discriminations basées sur le genre, la santé reproductive et la planification familiale sont parmi les objectifs de leur déplacement au Rwanda, a indiqué la députée slovaque Katarina Nevedalova, chef de la délégation.

Ces parlementaires ont eu un entretien vendredi 22 juillet avec Mukanatabana Rose, la présidente de la Chambre basse du parlement rwandais. Ils ont apprécié la sensibilisation à l’égalité du genre au Rwanda, ainsi que l’éducation prônée dans le pays en ce sens.

«Un homme éduqué trouve mieux sa voie. Il faut que chaque enfant connaisse aussi sa santé reproductive. Car, c’est la base même de la vie», a indiqué Honorable Pamela Nash, membre du Parti du Travail (Labour Party) en Grande Bretagne.

Elle a promis que la délégation continuera de faire un plaidoyer  en faveur de l’appui pour la jeune fille au Rwanda, qui a besoin d’apprendre pour avoir un métier dans la vie, qui a besoin  d’être protégée contre les maladies, les grossesses non désirées et le VIH/Sida. «C’est cela le sens du développement même»,  a-t-elle dit.

Les échanges que les députés ont eus au Rwanda montrent que le futur de ce pays est bon. Et que les hommes sont déterminés à appuyer la promotion de la fille, juste comme en Europe. Ces parlementaires ont apprécié la bonne utilisation de l’aide que le Rwanda reçoit.

D’après le service de communication du parlement, les eurodéputés  félicitent le gouvernement rwandais qui ne ménage aucun effort pour s’occuper des femmes les plus vulnérables, notamment les veuves et les orphelines

L’honorable Mukanatabana a dit à ses hôtes que ce qui est recherché, c’est le banissement de toutes les discriminations qui étouffent l’épanouissement de la femme et de la jeune fille.

Cette  dernière est encouragée à faire des études universitaires pour qu’elle joue le rôle qui lui revient dans les différentes instances de prise de décision.

Cependant, a-t-elle dit, des difficultés subsistent. Certaines sont liées à la culture. Le sexe demeure un sujet tabou au point que certaines victimes des violences sexuelles n’osent en parler.

Une autre contrainte, ce sont les enseignants en nombre insuffisant et la qualité de l’éducation qui laisse encore à désirer faute de moyens.     

Le pays est aussi confronté à un nombre élevé de veuves et orphelines à cause du génocide de  1994. L’on constate par ailleurs une résistance de la population à la politique de planification familiale faute de sensibilisation. 

Au cours de leur séjour au Rwanda, du 17 au 23 juillet, ces députés européens ont visité la capitale, Kigali, et les provinces du nord et du sud. Ils ont également rencontré différentes organisations internationales et les donateurs.  (Fin)

 

Source: RNA Reporter

English version: EU MPs pleasantly surprised at how much progress has been made by women in Rwanda


Agenda sur le sujet: EAC Conference on the Role of Women in Socio-Economic Development & in Business, Kigali (5-6 august 2011)