NOUS SUIVRE

<<  Mar 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Didier Reynders en visite au Rwanda PDF Imprimer Envoyer

La ministre des affaires étrangères Louise Mushikiwabo reçoit son homologue belge Didier REYNDERS. Compte-rendu de la conférence de presse.


Kigali 26 Août 2012 - Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Rwanda, Louise Mushikiwabo, a reçu SE Didier REYNDERS, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce Extérieur et des Affaires Européennes du Royaume de Belgique. Les discussions entre les deux ministres ont porté essentiellement sur la crise dans l'Est de la République Démocratique du Congo et sur la coopération bilatérale entre le Rwanda et la Belgique, au sujet de laquelle ils ont convenu de renforcer la coopération dans e secteurs des  investissements ainsi que dans d’autres secteurs favorisant le développement. Il s’agit de renforcer une relation existante. "Le Rwanda est un partenaire très important dans le développement», a déclaré le ministre REYNDERS.

Après discussions, la ministre Louise Mushikiwabo et  son homologue belge Didier REYNDERS ont donné une conférence de presse conjointe avec les médias locaux et internationaux. Le ministre REYNDERS a déclaré aux membres de la presse que les discussions les plus importantes pendant sa visite ont été consacrées à la situation dans la région, en particulier à ce qui se déroule à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Les sujets qui ont dominé la conférence de presse sont : la crise dans l'Est de la République Démocratique du Congo, la suspension de l'aide au Rwanda et les actes de violence contre des Rwandais par certains Congolais en Belgique.

Didier REYNDERS a affirmé que s’obstiner à accuser le Rwanda de soutenir la rébellion en RDC n'est pas la meilleure solution: «Blâmer un seul pays n’est pas une solution. Nous devons faire pression sur tous les partenaires - le Congo, les pays voisins et la communauté internationale - et il est maintenant urgent de prendre la parole [à l'ONU] pour trouver une solution ".

Il a ajouté que la garantie d’une réelle intégrité de la RDC ne viendra pas seulement du  Congo, mais aussi de tous les partenaires. "Nous exhortons tous les partenaires à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser la violence", a déclaré le ministre REYNDERS.

Il a en outre déclaré que le Président Paul KAGAME et la ministre Louise Mushikiwabo lui ont réitéré l'engagement  et la volonté du Rwanda de participer à la stabilité et au processus de paix dans la région.

La ministre Louise Mushikiwabo a, quant à elle, expliqué que toute décision en rapport avec le M23, ou tout autres groupes rebelles en République Démocratique du Congo, est davantage du ressort de la RDC et de la région, que du Rwanda. "Si la RDC décide de prendre une certaine direction et que la région considère que cela est approprié, il est évident que le Rwanda soutiendra cette décision. Mais le Rwanda n’a aucune décision à prendre au nom de la RDC", insiste-elle.

Lors de sa visite, le ministre belge a également parlé des récents incidents ayant eu lieu en Belgique concernant l’agression de ressortissants rwandais par certains groupes de congolais, et a reproché à Bruxelles de ne pas faire assez pour arrêter la violence. Le dernier incident qui avait eu lieu ce samedi 25 août 2012, indiquait qu'un autre Rwandais avait été attaqué et poignardé à l'abdomen dans le centre de Bruxelles.

«Nous avons mis en place tous les mécanismes afin de garantir des poursuites adéquates. C’est  inacceptable - nous avons des forces de police, de la logistique et nous allons faire ce qu'il faut », a affirmé Reynders.

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes S.E Didier Reynder et sa délégation ont visité la République Démocratique du Congo avant de venir au Rwanda via la ville frontalière de Rubavu. Il a également visité les déplacés congolais  réfugiés au centre de transit de Nkamira, dans le district de Rubavu.

 

Fin.