NOUS SUIVRE

Heures d’ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi :
09h00 – 12h00
(dépôt de documents)
15h00 – 17h00
(retrait de documents)
Mercredi : UNIQUEMENT
SUR RENDEZ-VOUS.

<<  Jui 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Ouverture de la 7ème Conférence Economique Africaine à Kigali PDF Imprimer Envoyer

Kigali, 30 Octobre 2012

Ce mardi 30 octobre 2012 s’est tenue à Kigali, l’ouverture de la 7ème conférence économique Africaine. Le Président Kagame y a déclaré que les économies africaines fonctionnent dans les deux contextes politiques nationaux et internationaux qui ont un impact énorme sur les choix que font les pays et sur les résultats de ceux-ci. Lors de l'ouverture de la 7e Conférence économique africaine qui s’est déroulée à l’Hotel Serena, le Président Kagame a souligné que si le développement dans les pays africains dépendait de l'avis des économistes seuls, les pays auraient fait d'énormes progrès:

«Au Rwanda, nous comprenons que la politique et l'économie vont de pair et nous avons fait un choix conscient et délibéré de développement inclusif, basé sur notre réalité politique. En gros, ils ont produit des résultats positifs. La croissance a été constante et les niveaux de pauvreté considérablement réduits, comme au cours des cinq dernières années de 12% -., Passant de 56,9% à 44% en cinq ans "

Toutefois, le Président Kagame a fait remarquer qu'il est également clair qu’au Rwanda et dans d'autres pays en voie de développement, le développement n'est pas guidé par la politique locale seule, mais aussi par des facteurs externes imprévisibles, qui ne sont, pour la plupart du temps, ni rationnels ni logiques.

Dans son discours, M. Donald Kaberuka, le président de la Banque Africaine de Développement a déclaré qu'il était prévu que cette conférence trouve des stratégies supplémentaires pour des solutions à long terme contre la crise économique mondiale. Une situation qui a poussé chaque pays à chercher des solutions pour leurs problèmes immédiats. Il a insisté sur le fait que les nations africaines devraient commencer à chercher des solutions internes pour le financement de leur propre développement et faire l'apprentissage de ce qui s'est mal passé au niveau mondial dans la conception de leurs stratégies.

Helen Clark, administrateur du PNUD a déclaré que, malgré le temps incertain dans lequel nous vivons aujourd'hui, avec le passé récent marqué par des crises successives, la conférence se rassemble avec la conviction que le peuple Africain relèvera le défi

La Conférence économique Africaine (CEA), à laquelle ont également assisté l'ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo et l'ancien Premier ministre de Sao Tomé-et-Principe, Joaquim Rafael Branco est l'événement annuel le plus complet sur l'économie africaine et sur le développement. Cet événement permet de discuter des perspectives macro-économiques , ainsi que du commerce, des finances et de la politique de développement dans un contexte mondial.

Il fournit une plate-forme pour les experts de l'Afrique leur permettant de réfléchir et de dialoguer sur les nouvelles orientations de la politique de croissance du continent afin de déterminer les meilleures approches pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, la réalisation des objectifs du NEPAD et d'accélérer développement durable de l'Afrique.