NOUS SUIVRE

<<  Mar 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
COMMUNIQUE DE PRESSE / 20-11-12 PDF Imprimer Envoyer

Le Rwanda exhorte a la poursuite du dialogue CIRGL

 


KIGALI, 20 Novembre 2012

 

Le Rwanda a demandé aujourd'hui au M23, ainsi qu’au gouvernement de la RDC,  de renoncer à poursuivre les hostilités qui ont des répercussions néfastes non seulement sur ​​les citoyens congolais, mais également sur les civils rwandais résidant dans les zones frontalières.

 

La Ministre des affaires étrangères et porte-parole du gouvernement, Louise Mushikiwabo a déclaré que le dialogue politique était plus important que jamais après la chute de Goma au M23, et que les événements récents devraient recentrer l'attention et l'engagement envers le processus de la CIRGL en cours:

 

"Ce qui s'est passé aujourd'hui à Goma est une indication claire que l'option militaire n'a pas réussi à apporter une solution à cette crise et que le dialogue politique est la seule façon de résoudre le conflit en cours. Le Rwanda est pleinement engagé dans le processus de paix sous la CIRGL et nous continuons à travailler avec les États membres, dans l'intérêt d'une paix complète et durable dans notre région. "

S'exprimant depuis Kampala, la ministre Mushikiwabo a souligné la nécessité d’une nouvelle approche afin d’éviter que la situation actuelle ne se dégrade davantage:

«En mettant l'accent sur ​​le jeu des accusations et en ignorant les causes profondes du conflit en RDC, la communauté internationale a manqué l'occasion de contribuer à la restauration de la paix en RDC et à la sécurité de ses citoyens, et, de rétablir la stabilité si nécessaire dans la région des Grands Lacs. Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer sur une voie qui n'a pas réussi à produire des résultats. "

 

La ministre Mushikiwabo a souligné que le Gouvernement Rwandais continuera à travailler en étroite collaboration avec les organismes des Nations Unies et avec les autres partenaires dans le pays pour assurer et faciliter l'assistance humanitaire aux personnes touchées par les récents événements.

 

FIN