NOUS SUIVRE

Heures d’ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi :
09h00 – 12h00
(dépôt de documents)
15h00 – 17h00
(retrait de documents)
Mercredi : UNIQUEMENT
SUR RENDEZ-VOUS.

<<  Jui 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Global Infrastructure Initiative PDF Imprimer Envoyer
NEWS

La propriété est la clé du développement des infrastructures

Istanbul, le 28 Novembre 2012

Le Président Kagame a prononcé, ce mercredi 28 novembre, un discours lors du dîner d’ouverture de l'Initiative Global Infrastructure qui se tient à Istanbul, en Turquie. Au cours du débat interactif qui a suivi le discours, animé par Jimmy Hexter, associé chez McKinsey&Company, le Président Kagame a répondu aux questions de l'auditoire, concernant le rôle de l'infrastructure dans le développement du Rwanda et les défis à surmonter pour atteindre le déficit d'infrastructure qui demeure.

Ce dîner a fait suite à un après-midi d’échanges au cours desquels les participants, y compris Madeleine Albright, ont offerts à l’audience une perspective globale sur les politiques actuelles d'infrastructure. Le Président Paul Kagame est intervenu lors de ce dîner organisé sous le thème: «Intégration de l'infrastructure à la transformation socio-économique":

«Ce que nous avons réalisé ne tient pas du miracle. Cela peut être fait n'importe où en Afrique, peut-être même mieux. Il s'agit de persévérer, sachant exactement ce que l’on veut faire et le faire réellement. La différence réside dans la construction des institutions, des personnes et des leaders qui feront que ces institutions fonctionneront. Il s'agit de mettre en œuvre les politiques définies par le peuple. Nous avons choisi de pousser fort pour obtenir des résultats et d’utiliser ces résultats pour montrer que nous pouvons faire encore plus pour le bénéfice de tout le monde, car personne ne viendra de loin pour le faire à notre place. "

D'autres questions ont porté sur la capacité du Rwanda à transformer sa vision en action et les défis que le pays a rencontré le long du chemin. En outre, les participants ont posé plusieurs questions sur la position du Rwanda en tant que pays enclavé  et sur sa nécessité à renforcer les capacités qui peuvent combler le déficit de l'infrastructure:

En ce qui concerne le défi du Rwanda par rapport a sa situation géographique enclavée, le Président Kagame a déclaré que, bien que cela ne puisse pas être changé, les Rwandais peuvent s’en accommoder. Il a également souligné qu’avec 17% du budget du Rwanda allant à l'éducation, des progrès seront réalisés en vue de la création d'institutions durables qui permettront au Rwanda de répondre aux besoins en infrastructure du pays.

"Pour relever le défi de la capacité, le Rwanda apprend les meilleures pratiques à travers le monde et s'appuie sur l'expertise externe. Cependant, l'un des défis qui demeure est posé par ceux qui veulent aider à leur manière et selon leurs priorités. Au Rwanda, nous œuvrons à posséder notre propre processus de développement. "

La conférence a été organisée par McKinsey & Company en collaboration avec le Gouvernement de la République de Turquie, le magazine TIME et Albright Stone Bridge Group, dans le but de s'appuyer sur l'expertise des centaines de dirigeants présents afin de repenser l'Infrastructure et fournir des recommandations sur ce qui sera nécessaire pour réaliser le changement à long terme des infrastructures.