NOUS SUIVRE

<<  Mar 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Umushyikirano 2012 PDF Imprimer Envoyer

Une rencontre basée sur la notion d'autonomie

Kigali, 14 DĂ©cembre 2012

Lors de son discours de clĂŽture du 10Ăšme dialogue national (Inama y’Umushyikirano), le PrĂ©sident Paul Kagame a dĂ©clarĂ© que cet Ă©vĂ©nement national a repositionnĂ© les leaders dans leur engagement Ă  pour accomplir leurs responsabilitĂ©s et Ă  servir le peuple. Le prĂ©sident Kagame a soulignĂ© que les dirigeants doivent par tous les moyens Ă©viter d'ĂȘtre complaisants car beaucoup de choses restent encore Ă  faire.

"Si Ă  la fin de ce dialogue, le sentiment gĂ©nĂ©ral est que nous avons Ă©tĂ© inspirĂ©s, excitĂ© et convaincus du fait que nous pouvons atteindre l'autosuffisance et la dignitĂ©, alors nous pouvons dire que cette rĂ©union a Ă©tĂ© un succĂšs. Nous devons ĂȘtre prĂȘts Ă  consolider et protĂ©ger nos rĂ©alisations, car il y a beaucoup de gens qui ne souhaitent pas nous voir avancer. "

Le prĂ©sident Kagame en a Ă©galement profitĂ© pour souhaiter Ă  tous les participants un joyeux NoĂ«l et une heureuse nouvelle annĂ©e 2013. Il a exhortĂ© les Rwandais Ă  se fixer de nouveaux objectifs pour l’avenir, et Ă  travailler dur pour les atteindre.

Le Premier ministre du Burkina Faso, Luc Adolphe Tiao-qui a assistĂ© aux deux jours dialogue national, a transmis les salutations du peuple BurkinabĂ©, ainsi que du PrĂ©sident Blaise. Il a dit que le concept du dialogue national est la preuve que le Rwanda est une dĂ©mocratie Ă  part entiĂšre et que la notion d'autonomie abordĂ©e au cours du dialogue devrait ĂȘtre partagĂ©e avec d'autres nations africaines. Il a soulignĂ© le soutient du peuple BurkinabĂ© au peuple rwandais dans sa lutte pour la dignitĂ©.

A l'issue du dialogue national, 23 rĂ©solutions ont Ă©tĂ© retenues, qui si elles sont appliquĂ©es, permettront d'amĂ©liorer le bien-ĂȘtre social des Rwandais et conduire Ă  l'autonomie.

Plus tard, le PrĂ©sident Kagame a officiellement clos une retraite des jeunes, organisĂ©e par le MinistĂšre de la jeunesse et des ICT au petit stade Amahoro. Ces jeunes - plus de 1000 - avaient Ă©galement suivi les deux journĂ©es du Dialogue national en direct du stade, et avaient activement participĂ©. Le PrĂ©sident Kagame a demandĂ© aux jeunes de ne pas laisser l'histoire tragique du Rwanda ĂȘtre un obstacle pour eux, mais plutĂŽt en faire une source de force pour faire face Ă  l'avenir:

"Votre avenir est encore plus prometteur que votre prĂ©sent, mais il ne viendra pas sans le travail acharnĂ© et vous devez commencer dĂšs aujourd'hui. Notre histoire doit toujours nous apprendre, il faut la lire et en apprendre les leçons afin de dĂ©velopper notre plein potentiel en tant qu'ĂȘtres humains. Vous devez respecter la discipline et embrasser des valeurs positives dans le but de dĂ©velopper vos talents, car chacun de vous a des talents particuliers. "

Le ministre de la Jeunesse et ICT, Jean-Philibert Nsengimana a dĂ©clarĂ© que le congrĂšs des jeunes aura lieu chaque annĂ©e au cours de l’Umushyikirano afin de s'assurer que les jeunes jouent un rĂŽle actif dans l'Ă©laboration des politiques.