NOUS SUIVRE

Heures d’ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi :
09h00 – 12h00
(dépôt de documents)
15h00 – 17h00
(retrait de documents)
Mercredi : UNIQUEMENT
SUR RENDEZ-VOUS.

<<  Jui 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
2012, une année difficile pour l’opposition rwandaise PDF Imprimer Envoyer

Source: IGIHE.com

L’année 2012 qui s’achève n’a pas été de tout repos pour l’opposition politique rwandaise, a déclaré l’ambassadeur du Rwanda en Belgique, Robert Masozera. « Selon les informations en notre possession, il en sera de même pour l’année », a-t-il déclaré.

Selon l’ambassadeur Masozera, un bilan pour 2012 des activités des Rwandais de la diaspora belge montre qu’en général plus de 96% des activités ont été accomplies par des associations de Rwandais réunies dans Diaspora Rwandaise (DRB-Rugali) en collaboration avec l’ambassade au moment où celles des partis politiques de la diaspora rwandaise n’atteignent pas les 5%.

Recul des activités de la diaspora politique, temporaire ou définitif ?

L’ambassadeur Robert Masozera dit que généralement la Belgique est un havre d’opposants politiques rwandais. Selon lui, leurs activités politiques n’ont pas eu l’éclat. Au contraire, leurs partis et autres associations ont connu de sérieux problèmes dont les dissensions et l’éclatement en factions.

Il a donné l’exemple de RNC/Rwanda National Council dont les dirigeants de la section Belgique et d’ailleurs ont claqué la porte. D’autres partis dont les FDU/ Forces Démocratiques Unifiées et RDI/Rwanda Dream Initiative ont également connu des dissensions et des conflits internes.

Un foisonnement d’activités culturelles de fraternisation

Masozera déclare que les activités organisées par la Diaspora rwandaise ont atteint un niveau de 94%. On peut parler de la 18ème commémoration du génocide Tutsi de 1994 et la commémoration du 50ème anniversaire de l’indépendance du Rwanda et de 18 ans de libération.

Beaucoup d’activités ont été réalisées par cette Diaspora rwandaise, a continué l’ambassadeur citant nommément le lancement du Fonds de Développement Agaciro et la fète du 25ème anniversaire du FPR Inkotanyi/Front Démocratique Rwandais qui a été organisée par les membres du FPR et les Amis du Rwanda.

Et puis, des manifestations ont été organisées, a-t-il dit pour protester contre la violence exercée sur les rwandais par certaines cliques de Congolais résidant en Belgique.

Côté culture et loisirs

Côté culture et loisirs, l’ambassadeur Masozera a cité d’autres réalisations de la Communauté rwandaise de Belgique réunie dans l’Association Diaspora Rwandaise dont l’élection de ‘Miss East Africa et Miss Supranationale’ très sollicitée par la jeunesse.

Il n’a pas non plus oublié de citer l’organisation d’une soirée dansante du réveillon de Nouvel An au 31 décembre 2012 mais aussi de beaucoup de débats et diverses veillées culturelles rwandaises.

Pas de place de l’opposition dans la conscience des Rwandais de la diaspora ?

Revenant sur la perte de vitesse des membres de l’opposition rwandaise de Belgique, “L’an 2013 sera pire pour ceux-là qui se permettre de combattre leur pays sur des bases légères. La Belgique a changé de face. Beaucoup de Rwandais de Belgique ont changé de façon visible au point qu’ils ne souhaitent pas voir quelqu’un réduire à néant les progrès réalisés dans leur pays », a-t-il confié à IGIHE.

Voeux d’autodétermination socio économique du Rwanda

D’après cet ambassadeur, la conscience des rwandais continue d’évoluer positivement au point qu’ils deviennent conscients que les partis d’opposition ne font que les ramener en arrière. Son leitmotiv en guise de vœux de Nouvel An 2013 aux Rwandais de Belgique et du Rwanda et aux Amis du Rwanda est ‘Continuer les performances dans l’autodétermination du Rwanda’