NOUS SUIVRE

<<  Mar 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
AgribusinessForum: interview d'Agnès Kalibata PDF Imprimer Envoyer

Questions à l'attention du Ministre Rwandais de l'Agriculture et des Ressources Animales, le Dr. Agnes Matilda KALIBATA, dans la perspective de l’AgriBusiness Forum 2013

A lire aussi: Le Rwanda accueillera l’AgriBusiness Forum 2013

EMRC: En tant qu'hôte de l’AgriBusiness Forum 2013, quels seront les sujets du forum?

Dr. Agnes Kalibata: Nous allons nous concentrer sur des questions-clés:

  • Les investissements pour l'agriculture sur le continent pour conduire Ă  la sĂ©curitĂ© alimentaire et pour augmenter les revenus des agriculteurs
  • Le rĂ´le et la place de l'agriculture comme Ă©pine dorsale de la transformation Ă©conomique
  • Le renforcement des partenariats public-privĂ© pour libĂ©rer le potentiel agricole de l'Afrique
  • L'Afrique a la plus grande superficie de terrain inexploitĂ© et les plus grandes ressources mondiales en eau. Comment utiliser ces avantages pour que l'Afrique puisse se nourrir et pour qu’elle devienne le prochain panier alimentaire de la planète?
  • La nĂ©cessitĂ© d'investir dans les infrastructures post-rĂ©colte pour faciliter le commerce agricole.
  • Les investissements agro-industriels pour que les pays producteurs reçoivent une part Ă©quitable des revenus provenant des produits Ă  valeur ajoutĂ©e.
  • Les investissements dans les intrants agricoles tels que les semences, les engrais, les matĂ©riaux d'emballage, etc.
  • La transformation du secteur de l'agriculture Ă  travers l'investissement privĂ© complĂ©tĂ©e par une infrastructure permettant les investissements.
  • La nĂ©cessitĂ© d'accroĂ®tre le financement de l'agriculture et de l'assurance.
EMRC: Pourquoi les gens devraient participer à ce forum international qui se tiendra dans votre pays?
AK: Le Rwanda est un pays qui fait face à de nombreux défis:
  • Dans les annĂ©es 1990, quand les autres pays cherchaient Ă  comprendre comment atteindre leurs OMD, le Rwanda est entrĂ© dans la destruction totale et a Ă©tĂ© considĂ©rĂ© par beaucoup comme un Etat en faillite. Le Rwanda s’est battu et aujourd’hui il est en voie d'atteindre tous les OMD d'ici 2015.
  • La reprise Ă©conomique qui a commencĂ© autour de 2005 a connu une croissance de 8% par an en moyenne. Le Rwanda est passĂ© d'un cas dĂ©sespĂ©rĂ© Ă  la
  • sĂ©curitĂ© alimentaire, puisque la production alimentaire du Rwanda n’a cessĂ© de croĂ®tre depuis 2007. Les recettes d'exportation ont Ă©galement augmentĂ© très rĂ©gulièrement. Le gouvernement a investi Ă©galement dans la transformation du monde rural dans la mesure oĂą la pauvretĂ© a chutĂ© de 12% et 1 million de personnes sont sortis de la pauvretĂ© entre 2008 Ă  2012.
  • Les opportunitĂ©s d'investissement sont Ă  la hausse et le gouvernement a travaillĂ© très dur pour augmenter les investissements.
  • Enfin, le Rwanda a un système de gouvernance qui valorise la primautĂ© du droit et la lutte contre la corruption. Le Rwanda a Ă©laborĂ© des politiques visant la mise en Ĺ“uvre accĂ©lĂ©rĂ©e des programmes gouvernementaux. DiffĂ©rentes branches du gouvernement ont intĂ©grĂ© la mise en Ĺ“uvre de processus qui permettent de tracer l’argent pour plus de transparence.
  • Le Rwanda a Ă©laborĂ© des politiques qui ont permis l'autonomisation des femmes et leur engagement au niveau mondial. Nous allons partager avec tous les invitĂ©s les politiques et les stratĂ©gies qui ont permis au Rwanda de dĂ©passer l'abĂ®me de 1994 pour parvenir Ă  une croissance de 8%.
  • Le Rwanda est un pays extrĂŞmement sĂ»r, il va offrir aux investisseurs et aux dirigeants politiques du continent un environnement propice aux affaires.
  • Les participants auront l'occasion d'Ă©valuer les investissements agricoles potentiels au Rwanda dans lesquels ils peuvent dĂ©velopper leurs portefeuilles d'activitĂ©s.
  • Les participants seront Ă©galement exposĂ©s Ă  des opportunitĂ©s d'investissement dans d'autres secteurs au Rwanda.
  • Le forum fournira une plate-forme pour promouvoir la coopĂ©ration commerciale Sud-Sud ainsi que les investissements Nord-Sud dans le secteur agro-alimentaire.
EMRC: Pourquoi pensez-vous que le secteur agro-alimentaire est un secteur important pour la croissance économique, le développement du Rwanda et de l'ensemble de l'Afrique?
AK:
  • Fournir un dĂ©bouchĂ© pour les agriculteurs: Ceci fournit la base de la durabilitĂ© de l'ensemble du secteur agricole. Les agriculteurs sont en mesure de gĂ©nĂ©rer des revenus, d’investir dans les intrants et de fournir des intrants aux industries. Cela amène une grande partie de la population dans un secteur Ă©conomique actif.
  • La rĂ©duction des pertes post-rĂ©colte: les pertes après rĂ©colte sont toujours comprises entre 25-50% dans la plupart des rĂ©gions d'Afrique, cette nourriture peut ĂŞtre sauvĂ©e grâce Ă  un secteur agroalimentaire bien structurĂ©.
  • Le secteur agro-alimentaire a le potentiel d'employer un plus grand pourcentage de la population, non seulement pour la production, mais aussi pour la transformation, et pour le commerce en raison des diffĂ©rents besoins dans les chaĂ®nes de valeur respectives.
  • La facture des importations africaines est encore dominĂ©e par les aliments transformĂ©s, mais il est aussi vrai que le continent produit une grande quantitĂ© de nourriture qui se perd. Le secteur agro-alimentaire crĂ©erait une opportunitĂ© pour l'Afrique pour pouvoir puiser dans son propre marchĂ© et ainsi rĂ©duire les factures d'importation inutiles.
EMRC: Quels sont vos objectifs pour l’AgriBusiness Forum 2013?
AK:
  • Souligner l'importance et le rĂ´le de l'investissement dans la transformation agricole et dans les chaĂ®nes de valeur agricole pour dĂ©bloquer le potentiel  économique du secteur de l'agriculture et pour les millions de personnes qui en dĂ©pendent.
  • Promouvoir le Rwanda, l'EAC et le potentiel de l'Afrique dans les secteurs agro-alimentaires
  • Donner l'occasion de discussions constructives entre les secteurs public et privĂ© pour investir dans l'agro-industrie sur le continent africain
  • Favoriser les discussions d'affaires qui mèneront aux investissements rĂ©els
  • Attirer les investissements dans le secteur agricole du Rwanda
  • Promouvoir les possibilitĂ©s d'Ă©changes rĂ©gionaux