NOUS SUIVRE

<<  Mar 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
La flamme Kwibuka se déplace vers l'Université du Rwanda dans le district de Huye PDF Imprimer Envoyer

23 Janvier 2014

Le Flamme Kwibuka (Flamme du Souvenir) arrivera demain à l'Université du Rwanda dans le district de Huye, marquant ainsi la 6ème étape de sa tournée des trente districts du Rwanda. La flamme Kwibuka sera de retour à Kigali le 7 Avril 2014, pour le lancement du début de la période officielle de deuil national.

L’événement communautaire de Huye mettra en vedette la chanson « Urumuri Rutazima », des témoignages de rescapés du génocide, Jean-Marie Vianney  Kayitare et Dominique Ndahimana, ainsi que la présentation d’une chanson et d’un poème de Manzi Léonce. Parmi les invités d’honneur, seront présents : le maire de Huye, Eugène Kayiranga Muzuka, le gouverneur de la Province du Sud Alphonse Munyentwari  ainsi que le ministre de la Sécurité Intérieure,  Hon. Cheikh Moussa Harerimana. Le court-métrage Kwibuka « Remember – Unite - Renew » sera également présenté.

Avant le génocide, la zone de Huye était composée des communes de Ngoma, Huye, Ruhashya, Mbazi, Gishamvu et Kinyamakara, et un grand nombre de Tutsi y résidaient.

En 1992, Agathe Uwilingiyimana, politicienne Hutu, était alors ministre de l'Éducation. Elle a été assassinée, plus tard au début du génocide, lorsqu’en tant que Premier Ministre, elle a tenté de s’opposer aux massacres.

En tant que ministre de l’Education, elle a aboli le système des quotas ethniques, permettant ainsi  l'attribution des places dans les écoles publiques et les bourses uniquement sur base du mérite. C’est la raison pour laquelle l’Université Nationale du Rwanda à Huye a reçu de nombreux étudiants Tutsi dans les années précédant le génocide. Persuadés que Huye serait sans danger pour leurs enfants, de nombreux parents leur ont conseillé de rester au campus pendant les événements de 1994.

Tandis que des massacres sporadiques ont commencé au début du mois d’avril, Huye a toutefois été épargné des massacres de masse jusqu'à ce que le Président par Intérim, Sindikubwabo ne visite la région le 19 Avril 1994 et n’avertisse les Hutu à la radio que s'ils refusaient de tuer les Tutsi, ils seraient tués à leur tour. Son appel a conduit à des massacres intenses effectués par des soldats d’ESSO (l’École des Officiers Subalternes) et d’autres.

Dès le commencement, le préfet de Butare, Jean Baptiste Habyarimana, qui était Tutsi, a été tué avec toute sa famille. Dans les mois qui ont suivi, la région de Huye a enregistré un taux de décès parmi les plus importants à travers le pays et jusqu’à ce jour, le nombre définitif des victimes reste imprécis. La dernière reine du Rwanda, Rosalie Gicanda, a été tuée à Huye durant le génocide, de même que de nombreux éminents professeurs et conférenciers, bien souvent assassinés par leurs collègues et étudiants. Aujourd'hui, le District de Huye compte 15 mémoriaux du génocide de 1994 dont un dédié spécialement aux étudiants assassinés.

La Flamme Kwibuka symbolise le souvenir ainsi que la résilience et le courage des Rwandais au cours des vingt dernières années. Transportée dans une simple lampe, elle sera utilisée pour allumer d’autres lampes dans les communautés à travers tout le Rwanda. Afin de marquer la 20e commémoration du génocide contre les Tutsi, tous les feux commémoratifs à travers le pays proviendront de cette seule flamme Kwibuka.

Lorsqu’elle sera de retour à Kigali le 7 avril 2014, le président Paul Kagame l’utilisera pour allumer la flamme de deuil national, marquant ainsi la période officielle du deuil national. La flamme sera également la source de feu utilisé lors de la veillée aux chandelles qui aura lieu au stade Amahoro dans la soirée du 7 Avril 2014.

Flamme KWIBUKA -  Détails de l'événement et programme pour le district de Huye

Heure: 14h00 >  16h00 heures, le 24 Janvier 2014

Lieu : Université du Rwanda, District de Huye

  • Allocution de bienvenue du maître de cérémonie
  • Interprétation du chant « Urumuri Rutazima » par la chorale des enfants à l’arrivée de la Flamme.
  • Allocution du Maire de Huye, Eugène Kayiranga Muzuka
  • Projection du court-métrage Kwibuka  « Remember - Unite - Renew »
  • Témoignages des survivants du génocide Jean-Marie Vianney Kayitare et Dominique Ndahimana
  • Présentation de la chanson et du poème de Manzi Léonce
  • Explication sur « Comment s’impliquer dans Kwibuka20 » par le maître de cérémonie
  • Allocution du gouverneur de la province du Sud, Alphonse Munyentwari
  • Commentaires du ministre de la Sécurité intérieure, Hon. Cheikh Moussa Harerimana
  • Clôture avec le chant « Urumuri Rutazima »