NOUS SUIVRE

Heures d’ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi :
09h00 – 12h00
(dépôt de documents)
15h00 – 17h00
(retrait de documents)
Mercredi : UNIQUEMENT
SUR RENDEZ-VOUS.

<<  Jui 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Kwibuka20 à Liège PDF Imprimer Envoyer

Liège 12 AvrilLa ville de Liège a commémoré le génocide des Tutsi de 1994 au Rwanda

Ce samedi 12 avril 2014, à Liège, on a commémoré les 20 ans du génocide des Tutsi au Rwanda. La cérémonie de commémoration a été organisée par l'Union des Rescapés du Génocide des Tutsi (URGT), avec la participation de la ville de Liège.

Comme chaque année, l’asbl URGT organise, en collaboration avec la Ville de Liège, une commémoration officielle du génocide des Tutsi. À 13h,  il y a eu un dépôt de gerbe de fleurs au pied du monument de la Résistance, boulevard d’Avroy, ainsi qu'un mot du Président de l’Amicale Nationale Para Commando (régionale de Liège) en mémoire des 10 para-commandos belges assassinés pendant le génocide des Tutsi au Rwanda. Après, une marche commémorative s’est acheminée jusqu’à la place Saint-Lambert où l'on a procédé à un lâcher de ballons blancs, en signe d'espoir pour les rescapés.

Cette marche s'est clôturée au Salon des Lumières de la Cité Miroir. Il s'en est suivi un moment de témoignage d'une rescapée du génocide des Tutsi et membre de l'association des veuves du génocide, AVEGA Agahozo, Madame Eugénie Mukamugema. Ensuite différents discours ont été prononcés par différentes personnalités présentes. Notamment l'intervention de Monsieur Jean-Luc GALABERT (psychologue et co-auteur du livre : « Faire face au négationnisme du génocide des Tutsi »), celle de Monsieur. V. MUTANGANA (URGT ASBL), suivies par les discours de S.E.M. R. MASOZERA. (Ambassadeur du Rwanda) et de Monsieur W. DEMEYER (Sénateur-Bourgmestre de la Ville de Liège).

Dans son discours, Monsieur l'ambassadeur a souligné l'importance de la mémoire et les dangers du négationnisme. Il a insisté sur le fait qu'il devrait y avoir une loi interdisant ce négationnisme, tel qu'il est prévu en ce qui concerne le génocide des juifs. Le bourgmestre de Liège quant à lui, a salué le courage et l'envie de vivre des rescapés du génocide des Tutsi. Il a aussi fait savoir qu'il avait pris note de la demande de Monsieur Masozera, et a promis de la faire passer auprès des autorités compétentes en la matière d'établissement des lois et autres décrets.

À la fin de cette cérémonie officielle, une veillée de mémoire était organisée à la salle des Genets. Il y a eu un moment de convivialité autour d'un repas préparé par les membres de l'asbl URGT. La veillée a été rythmée par des chansons de circonstance, des témoignages de rescapés, ainsi qu'une projection de film et de photos des êtres chers disparus pendant le génocide des Tutsi.